Aller au contenu principal
ILAB History |
History
| Preliminary Conference

Conférence préliminaire

En 1947, des représentants de Grande-Bretagne, France, Danemark, Suède et des Pays-Bas se réunirent à Amsterdam pour une conférence préliminaire. Ils discutèrent de l’idée de Hertzberger de former une organisation qui contrecarrerait l’animosité et les méfiances engendrées par la Seconde Guerre Mondiale. La nouvelle Ligue Internationale de la Librairie Ancienne devrait susciter des liens d’amitié et de compréhension entre les nations afin de jeter les bases d’un marché professionnel plus juste.

Publié le 17 Juil. 2013

preliminary_conference_1947.jpg

Conférence préliminaire en 1947


En 1947, des représentants de Grande-Bretagne, France, Danemark, Suède et des Pays-Bas se réunirent à Amsterdam pour une conférence préliminaire. Ils discutèrent de l’idée de Hertzberger de former une organisation qui contrecarrerait l’animosité et les méfiances engendrées par la Seconde Guerre Mondiale. La nouvelle Ligue Internationale de la Librairie Ancienne devrait susciter des liens d’amitié et de compréhension entre les nations afin de jeter les bases d’un marché professionnel plus juste. Le marché du livre ancien avait été détruit par la Guerre, il y avait désormais l’espoir de le voir s’ouvrir et se développer à nouveau – dans le monde entier.  Les pères fondateurs de la Ligue étaient :


« Enthousiasmés par le principe d’internationalisme »


« Croyez moi lorsque je dis qu’en dépit de notre traditionnelle insularité, en dépit de cet air irritant de supériorité que nous assumons parfois quand nous sommes à l’étranger,  - mais qui est davantage la combinaison d’une timidité excessive et la peur du ridicule – en dépit du fait qu’un certain nombre d’entre nous soient persuadés que le thé est une boisson préférable à n’importe quel grand vin et que tout ce qui est Britannique est supérieur – dans le fond de chacun de nous réside une affection pour vous tous et un véritable désir d’améliorer les relations entre les nations. » (Muir)

muir.jpg

Percy H. Muir


Le président de l’association britannique, Percy H. Muir, présida la première conférence et joua un rôle important dans l’évolution de la Ligue. Parmi les participants, citons : Harold Edwards, Winnie Myers, Stanley Sawyer (tous les 3 membres de l’ABA), Einar Grønholt-Pedersen du Danemark, André Poursin et Fernand de Nobele de France, le libraire suédois Gustav Ronnell, Niels Kaaber du Denmark, et le libraire hollandais A. van Gendt. Barbara Kaye, l’épouse de Muir, se souvient :

« (Hertzberger) avait fait le tour des nations européennes qui avaient déjà des associations de libraires d’ancien – les anglais, les pays francophones et les pays scandinaves – les invitant à envoyer des délégués à la conférence préliminaire en Hollande où la formation d’une organisation internationale serait à l’ordre du jour. .. Cette conférence se déroula dans une atmosphère d’optimisme et de bonne volonté.  Du bon travail avait été accompli, concernant plus particulièrement les problèmes relatifs aux échanges commerciaux devenus difficiles à cause de la Guerre. Des contacts amicaux furent établis. Mais surtout, tout le monde était d’accord pour se retrouver l’année d’après à Copenhague, où on espérait voir d’autres pays se joindre à nous. »

Cette même année, un petit groupe de libraires se réunirent à Milan pour créer le Circolo dei Librai Antiquari qui devint en 1971 l’Associazione Librai Antiquari d’Italia (ALAI).

  • partage