Aller au contenu principal
ILAB History |
History
| 1961-1970

1961-1970

L’admission du Japon, la création du Prix de bibliographie (désormais intitulé Prix de Bibliographie LILA-Breslauer) et la première foire internationale du livre ancien furent les étapes importantes des années soixante.

Publié le 17 Juil. 2013

peetersfontainas_2ndprize.jpg

Prix de Bibliographie LILA – Breslauer


L’admission du Japon, la création du Prix de bibliographie (désormais intitulé Prix de Bibliographie LILA-Breslauer) et la première foire internationale du livre ancien furent les étapes importantes des années soixante.

“Dans le monde du livre ancien et de la recherche bibliographique, deux personnages sont, jour après jour, confrontés à des problèmes de recherche, d’identification et d’évaluation d’oeuvres anciennes, précieuses ou non: Le Conservateur de bibliothèque et le libraire antiquaire. Le second, tout particulièrement, car de sa science et de ses connaissances dépendent son commerce et sa réputation.“ (Georges A. Deny)

Georges A. Deny de Bruxelles fut président entre 1960 et 1965, et le premier secrétaire du Prix de Bibliographie de la Ligue, il en établit d’ailleurs le règlement. Le Prix est décerné tous les quatre ans à l’auteur du plus remarquable ouvrage publié dans le vaste domaine de la bibliographie. Deny dirigea le jury qui décerna le prix à Jean Peeters-Fontainas en 1967, pour la « Bibliographie des impressions Espagnoles aux Pays-Bas méridionaux. »

chelsea_history.jpg

L’invention de la foire du livre ancien


Les congrès furent organisés à Scheveningen en 1960, Paris en 1961, Bâle en 1962, Bruxelles en 1963 et à Ravenne en 1964. Le marché avait changé en dix ans : le marché international commençait à croître et les premières foires du livre ancien avaient déjà été organisées à Londres par l’ABA dans les locaux de la Ligue Nationale de la Librairie, grâce aux talents de menuiserie de Bill Fletcher de Cecil Court :

« Mon souvenir de ces foires est que la LNL avait d’assez hautes fenêtres à la française au premier étage, et qu’elle avait toujours lieu aux jours les plus chauds de l’année. » (Paul Minet)

Le concept de foire du livre ancien avait été lancé par l’ABA, mais s’étendit vite au-delà des frontières de la Grande-Bretagne. En 1965, la première Foire Internationale de la Librairie Ancienne, organisée par la Ligue, eut lieu à Amsterdam. Depuis lors, les libraires de la LILA se rassemblent dans un pays différent tous les deux ans à l’occasion d’un congrès et d’une foire. Après Vienne en 1966, le 19e congrès fut organisé en 1967 à San Francisco en même temps que la 2e Foire Internationale du Livre Ancien. Un an plus tard, Amsterdam accueillit le Congrès et la 3e Foire Internationale.

Des conférences furent organisées pour discuter des affaires internes et améliorer les contacts internationaux. Plus de 300 délégués du monde entier y participèrent. En 1965, les présidents des associations nationales furent invitées à Stuttgart pour la première réunion des présidents. Dudley Massey (ABA) fut élu à la tête de la LILA pour un mandat de deux ans, et Fernand de Nobele (SLAM) lui succéda en 1967. Une deuxième réunion des présidents eut lieu à Londres en 1968. Vingt ans après sa création, les libraires de la Ligue se retrouvèrent à Copenhague pour le 20e congrès en 1969.

mitsuo_nitta_2009.jpg

Japon


La première étape de la globalisation fut franchie en 1965, lorsque l’Association de la Librairie Ancienne du Japon (ABAJ), fondée en 1964, rejoint les rangs de la Ligue. Mitsuo Nitta, membre d’honneur et président du jury du Prix LILA-Breslauer de Bibliographie se souvient :

« Warren Howell de San Francisco et Nico Israel d’Amsterdam se rendirent au Japon et nous suggérèrent de former une association de libraires d’ancien. Ceci nous permit de participer aux activités de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne, dont je suis fier d’afficher le titre de membre d’honneur. Je crois que Yushodo fut la première librairie à participer à une foire internationale en 1970, lors de la Foire de New York. »

  • partage